Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, mars 14 2019

Notre patois lorrain (23ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • MANRE     ( manrr’ )        :  Mauvais
  • Un CHECHE   ( chêch’ )    :  Un sac
  • Un CHECHOT ( chêchot’ ) :   Un petit sac, un sachet
  • Une QUEUMEROSSE (keumeross’) : Un ustensile de cuisine muni d’une queue, d’un manche
  • Un TOTEH’  ( totéh’ ou  toteille ) : Un récipient qui peut être une bouteille, un bol ou une soupière
  • Une BLANQUE  (ou une bablanque ) : Une loterie sur une fête foraine, un stand de tir ou de confiserie-  En terme général →> table formée d’un plateau en bois posé sur deux tréteaux , un étalage dans une brocante par exemple.
  • L’ ACCROCHOTTE  (N.F. )  :  Partie d’une serviette sous forme d’un anneau destinée à accrocher ladite serviette.
  • Un RATICHON  ( râtichon ) ( N.M.)  :  Se dit d’un reste de légume . Par extension, désigne un enfant au physique défavorable, peu agréable.
  • Ca BROUSSINE (ça broussine ) ( du verbe lorrain broussinner ). Pluie qui tombe sous la forme d’un léger crachin. Expression utilisée fréquemment en Lorraine.
  • RAMICHTOQUER  (râmichtoquer ) (Verbe ) : Réparer provisoirement - Souvent bricolage imparfait.
  • REBABOUILLER  ( rébabouiller ) (Verbe ) Répondre durement à une question - Dans le langage courant “ Remettre en place”. 
Jean SPAITE   Mars 2019

dimanche, janvier 20 2019

Notre patois lorrain (22ème partie)

Patois_Lorrain.gifNotre dernier article consacré au patois lorrain date déjà d’un an  (5 Janvier 2018)

Il est grand temps de faire revivre ce langage pittoresque qui nous ramène au siècle dernier où il était pratiqué couramment .

Voici quelques mots et expressions typiquement lorraines.

  • Aller DERVI DERVO  (dervine dervatte)  (expression)
    marcher de droite à gauche (suite à un abus d’alcool ? )
  • BOCQUESSER     (V.)
    Boiter
  • En FAIRE TOUT UN PLAT  (Exp.)
    Exagérer
  • RAMEUTER        (V.)
    Rassembler bruyament des gens
  • BLABLATER        (V.)
    Raconter des histoires, bavarder intensément
  • Des PANDELOQUES  (N.F)
    Perles qui pendent d’un lustre (en verre ou en cristal) ou d’un collier ou de boucles d’oreilles. 
  • Les COURILLOTTES  (ou couryottes)  (N.F)
    Lacets, ficelles
  • DEFRANDIE (défrandié)  (V.)  [ son gilet , il est tout défrandié]
    Tellement usé que les bords unis sont aujourd'hui en franges , en dentelles.
  • Un GAUMEU  ( ou gômeuh ) (N.M)
    Ustensile fait d’une casserole (vieille) équipée d’un long manche permettant de vider un gros récipient. Avant l’arrivée des WC dans nos villages on se servait d’un gaumeu pour vider le réservoir, la fosse fixe !!   Le mot gaumeu vient du nom gamelle,  nom vulgaire désignant un récipient de cuisine.
  • Des BACHONS  (bâchons)  (N.M)
    Planches en bois brut servant de plancher pour les porcs dans leur réduit (leur logement)
  • BASSOTER      (V.)
    Faire un petit travail , peu intéressant.
  • La  BOUDOTTE   (N.F)
    Le nombril
  • Un FLO    (N.M)
    Un ruban de fermeture d’un paquet .
  • Un  RAPIAT, une RAPIATE (rapiât  , rapiâte)   (N.F ou N.M)
    Un ou une avare.

Jean  SPAITE    Janvier  2019   

vendredi, janvier 5 2018

Notre patois lorrain (21ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • Un ZIGZORNIFF  N.m.  Une signature illisible, un gribouillis
  • Un TREUBEUH    N.m.  Voiture automobile très ancienne qui fait beaucoup de bruit(teuf-teuf), qui peut souvent tomber en panne, mais qui repart bientôt, qui ne va pas vite, mais qui, malgré tout, marche toujours !
  • MISS'TOUFFLE  (Une, des )   Vient de "emmitoufler" déformé en "emmistoufler"; se recouvrir pour se protéger du froid: des gants ou des moufles en laine pour les mains, un bonnet et une écharpe pour la tête. "Par le temps-là, on a mis des miss'touffles"
  • Un BOCK-NIQUE  N.m.  Situation, quelque chose d'embrouillé, pas clair." Le gamin-là, il a fait un tel bock-nique, je n'vous dis pas! "
  • Etre chargé A MITRAILLE    Expression souvent utilisée en Lorraine. Signifie être lourdement chargé, avec un bagage d'un poids important.
    Rappel de la guerre 14-18 où les soldats approvisionnant les mitrailleuses portaient sur les épaules les bandes de balles de mitrailleuses (la mitraille), d'un poids important.
  • BARZINGUE                  Expression lorraine argotique.
          1) " Filer à tout barzingue "    Aller à grande vitesse, rouler vite.
          2) " Faire du barzingue "        Faire du bruit.
  • Un RENGUENAH   N.m.   Déformation de "renguenard" Personnage qui répète toujours la même chose, les mêmes sujets, la même rengaine.
  • MAL FOUTU                     Expression : mauvaise réalisation d'une construction.
  • Etre FOUTRAILLE (foutraillé)  Expression : être en mauvaise condition physique mais avec une présence de fièvre,début de maladie, cause d’inquiétude. 
  • MARONNER       Verbe        Regretter, être déçu.
  • FICHU      Variation sur le mot FICHU.
    Le mot FICHU mérite une certaine réflexion.
    - En temps que nom commun, il signifie une pièce d'étoffe, de laine par exemple, pour protéger la tête d'une femme. "Elle avait un fichu sur la tête".  Mais le fichu peut être utilisé autour du cou, en modèle léger il devient un foulard dont le plus célèbre modèle est le foulard HERMES d'un style évident, assez cher, et qui n'était pas employé dans nos campagnes aux budgets modestes !!
    - Le FICHU  se retrouve comme adjectif:   Il correspond à mauvais > " Il a un fichu caractère" .
                                                                  Ou a une finalité       > " C'est fichu"- "Il est fichu".  Dans l'expression "Il est mal fichu", cela correspond à une mauvaise condition physique passagère.   On peut retrouver l'adjectif fichu dans "C'est mal fichu" qui signifie une mauvaise réalisation dont le synonyme argotique lorrain est: "C'est mal foutu".
    Ainsi, l'étude inattendue d'un mot courant, nous permet d'en dévoiler toutes ses richesses...  

Jean  SPAITE  Décembre  2017

dimanche, décembre 3 2017

Notre patois lorrain (20ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • HARQUER           V.    : Marcher péniblement.
  • JANDOLER          V.    : Aller de droite à gauche en marchant ; personne ivre.
  • Ch'sais t'y d'belle moué !  :  Expression lorraine " Est-ce que je sais moi ! "
  • Un FOUTU machin   Adj.  : Une affaire, un projet détestable . Expression dédaigneuse.
  • Du FOURBI         N.M.  : Familièrement une affaire encombrante " Quel fourbi le machin là".
  • Les OREMUS        N.M.  : Les discours.
  • Je n'srome fiante hinlet    :  Expression lorraine " Je ne serais pas confiante ainsi" 
  • DÉMANTIBULER      V.    : Démonter, détruire.
  • Un BEURRA         N.M.  : Un beurra est un bélier . Personnage têtu.
  • ASTOUR                  : Littéralement " A cette heure" , traduisez : Aujourd'hui.
  • Des MANIGANCES          : Manières, procédés douteux.
  • NAN-NAN                 : Un nonchalant , qui fait tout lentement.

Jean  SPAITE   Décembre 2017

vendredi, octobre 27 2017

Notre patois lorrain (19ème partie)

Patois_Lorrain.gif

La dernière fois que nous vous avions parlé du patois, c'était pour vous informer d'une initiative réalisée à l'école de MOIVRONS et portant le titre "Le patois lorrain en 10 leçons" (article du 30/01/2016). Ainsi les petits lorrains d'aujourd'hui ont la possibilité de découvrir le parler des lorrains d'hier ! Beau programme qui mérite d'être continué.  De notre côté, très modestement, nous œuvrons aussi pour faire connaître, redécouvrir peut-être, ces mots, ces expressions qui étaient pratiqués par nos ancêtres et qui font partie de l’Histoire d'une province.

Justement, nous avons "raclé les fonds de tiroirs" (voir ci-après) pour retrouver des mots, des expressions oubliées. Découvrons ensemble :

  • RACLER LES FONDS DE TIROIRS  Expression  : Faire appel à des souvenirs oubliés.
                                                                                 Gros efforts pour sortir ses maigres économies.
  • MEUGNIOU (ou mogniou)   n.m.  : un garçon difficile pour la nourriture
                                             au féminin: une meugniouse (môgniouse)
  • NEREUX   (ou nareux)    n.m. : un néreux est une personne délicate, méfiante sur l'alimentation ou sur la présence de son voisin, qui ne veux pas se salir, dégouté.
                                         au féminin: une néreuse (nareuse)
  • TOMBER EN ARRIERE-DOS    Expression typiquement lorraine : Faire une chute sur le dos.
  • BANWOIH (ou banvoua, banwah) n.m. : le garde champêtre
                                                       étymologiquement : le gardien du ban (ban = propriété seigneuriale ou communale) (ward = du germain , warden : garder)
  • FIARANT                  n.m. : personne fière, orgueilleuse, dédaigneuse
                                             ou personne qui sent mauvais.
                                   au féminin une fiarante.
  • FLAGADA                 adj. : état d'une personne faible, fatiguée.
  • Le BAMBOUR           n.m. : mot affectueux des mamans pour désigner le ventre de leur bébé.
  • La MEUROTTE          n.f.  : mélange de préparation pour les beignets
                                            ou sauce vinaigrette pour la salade.
  • La MIGAINE             n.f.  : mélange d’œuf et de crème répandu sur les quiches.
  • FIEUR'H                  adj.  : fier, aigre, acide.
  • CHMECKER (ou chméquer)   verbe  : sentir mauvais.
  • CHMOQUER             verbe : chercher avec insistance, comme un chien qui renifle une piste.
  • FEUGNIER               verbe : fouiller dans les affaires
                                  expression "Qu'est-ce qu'il vient feugnier ici celui-là"
  • CAILLER                  verbe  : geler
                                  expression "ça caille ici!" (il fait froid)
  • CHLASS                  n.m.   : un couteau.
  • CLANCHER              verbe  : ouvrir une porte " on clanche la porte"
                                  expression typiquement lorraine
  • HARQUINAH'           n.m. : personnage qui grimpe partout, sans prudence, faisant fi de la sécurité, imprudent.
  • GÂG                     prononcer gah-gah adj. : à l'abandon
                                 expression:" La maison était tout au gâgâ" portes ouvertes, toute abandonnée.
                                 à ne pas confondre avec GAGA : qui a perdu la raison.
  • MOUTIAH               n.m.  : mélange alimentaire peu agréable dans sa présentation,peu appétissant, pouvant provoquer des coliques.
  • GURGUEMUSE      n.f.     > mélange alimentaire plus agréable, plus appétissant que le précédent mais pouvant aussi provoquer des coliques.

Jean SPAITE     Octobre 2017

samedi, janvier 30 2016

Notre patois lorrain

Patois_Lorrain.gif

Avec le titre "Enseignement - Le patois lorrain en 10 leçons à Moivrons", l'Est Républicain du 20 Janvier 2016 - Édition de Nancy-page 02, nous présente un article intéressant.

A l'initiative de Mmes Isabelle DEFAUX institutrice en retraite habitant Nomeny, et de l'institutrice titulaire de l'école de Moivrons Elisabeth SENECAUX, les 19 élèves de la classe CP-CE1 ont fait connaissance avec le vocabulaire de notre patois lorrain qui mérite de ne pas être oublié. Bel exercice de mémoire de ces mots qui font partie de notre patrimoine culturel qui a permis de découvrir "la bocotte"(la chèvre), "la zaubette"(la fille), "la bedotte"(le nombril), et tant d'autres mots appris par les jeunes écoliers avec le sourire et le bonheur de mettre au jour un parler du siècle précédent.

Félicitations à ces petits lorrains pour leur apprentissage du patois de chez nous et nos compliments chaleureux au dévoué personnel enseignant pour leur initiative qui pourrait être imitée avec succès . Car notre patois lorrain qui chante notre province ne doit pas mourir.


Jean  SPAITE     Janvier 2016 

EstRepublicain160120.jpg
Crédit photographique : Est Républicain 20/01/2016 Edition de Nancy Page 2

vendredi, septembre 5 2014

Notre patois lorrain (13ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • POP                   N.M.   le popâ →le Père, le papa
  • PÔRE                   adj.   le pôre →le pauvre, "le pôre gamin !"
  • POTEYE                N.F.   ou poteille →la potée lorraine
  • POTOT                 N.M.   → un petit pot
  • POUILLATTE        N.F.   → la nuque
  • PRECHI-PRECHA N.M.   préchi-précha →une personne bavarde, qui fait des discours sans fin
  • QUEUNIAH          N.M.   → un endroit (en coin) encombré
  • QUEUMEROSSE  N.F.   → une écumoire
  • QUENOTTE          N.F.   → une dent d'enfant
  • QUICHE                N.F.   → patisserie, tarte traditionnelle lorraine (lard, oeuf, crême)
  • QUIQUÊLLE         N.F.   → la quiquêlle →la cime d'un arbre
  • QUOUARATTE     N.F.   → la carotte
  • RABABOUER       verbe  → couper la parole, contreverser
  • RABOUROU         N.M.   → le laboureur
  • RACE                   N.F.   → l'enfant (souvent employé au pluriel pour désigner la famille)
  • RADOSSER          verbe  → regrouper, rassembler
  • RAILLE                N.F.   ou raye →un sillon, une raie
  • RÂILLE                N.F.   → la racaille, " les gens-là, c'est d'la râille!"
  • RÂMINA              N.M.   → un caractère pessimiste, toujours à se plaindre, de râminer
  • RAMOLOTTE      N.F.   → la pierre à aiguiser les faux

Jean SPAITE    Septembre 2014  

jeudi, juillet 10 2014

Notre patois lorrain (12ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • NAPIOT (napiôt)            n.m.    (au féminin: une napiôte) un petit enfant qui ne grandit pas
  • NONON                         n.m.   → l'oncle "le nonon Jean"
  • OUALOU                        n.m.   → un marinier qui dirige un radeau fait de troncs d'arbres sur les rivières (Il y avait des oualous qui assuraient sur la Meurthe le transport des troncs d'arbres depuis Raon l'Etape jusqu'à St Nicolas de Port)
  • OUERE (ouaré)             n.m.   → le taureau- Se dit aussi d'un être malin , quelque peu méchant.
  • OURE                            n.f.   → l'heure
  • OYOT (oillot)                 n.m.   → le liseron
  • PAMPILLES                    n.f. pluriel → branches de saules ou de buis que l'on bénit à la fête des Rameaux et que l'on dépose sur la tombe des défunts.
  • PANIOTTE (pagnotte)   n.f.   → un petit panier fantaisie.
  • PASSOTTE                    n.f.   → une passoire, un tamis.
  • PATTES                         n.f. pluriel → des chiffons pour essuyer la poussière.
  • POUILLOTTE                  n.f.   → 1) le cou, la nuque.
                                                   2) première salade récoltée.
  • PELOTTE (pélotte)        n.f.   → une petite pelle.
  • PENDELOQUE               n.f.   → boucle d'oreille ou grosse perle de cristal qui pend d'un lustre.
  • PEPE (pèpè)               n.m.   → le grand-père.
  • PEUT                     adjectif   → vilain, pas beau, laid.
  • PIAILLA (piaillâ)           n.m.   → se dit d'un enfant qui pleure souvent, qui piaille.
  • P'TIOT                    adjectif   → petit , "le gosse-là il est tout p'tiot"
  • PIDOLE (pidôle)           n.f.   → une toupie.
  • PLUMON                       n.m.   → un édredon (avec des plumes)
  • PINEGUETTE(pinéguette)n.f.→ une mijaurée.
  • PIQUES                       n.f. pluriel → mots désagréables, "celle-là elle ne sait qu'envoyer des piques aux autres!" 

J.S.   Juillet 2014 

vendredi, mai 2 2014

Notre patois lorrain (11ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • KEGE (kége )                          n.f.  - la cage.
  • KEURIER                                verbe - récurer, curer.
  • KEVE (kéve )                          n.f.  - la cave.
  • KEUVELEE (keuvelée)            n.f.  - une vaisselle importante à nettoyer. Un tas d'assiettes sâles.
  • KIKEMBOLE(kikembôle)         n.f.  - une roulade par terre, la tête la première.
  • KEMOTTE TIERRE(kmottière) n.f -  pomme de terre.
  • KNEPES (knèpes)                   n.f.pluriel- boulettes de pâtes faites avec de la farine et des oeufs cuites dans de l'eau.
  • LEU                                         n.m.   - le lit.
  • LISETTE                                  n.f.   - la betterave fourragère.
  • MACHURE (machuré)             adjectif - taché, maculé, traces sales sur le visage.
  • MAJON (mâjon)                      n.f.   - (ou mâhon] une maison.
  • MAI                                        n.m.   - (ou meix] un jardin.
  • MARMOUSE(marmousé)        adjectif - traces sur le visage "le gosse là il est tout marmousé" (barbonzé).
  • MAJUNOVE                            expression - imaginez-vous.
  • MAMICHE                              n.f.    - une grand'mère, une vieille femme.
  • MANRE                                  adjectif - mauvais, "un manre drôle".
  • MARANDER                           verbe   - goûter. Faire le 4 Heures, le goûter.
  • MATE (mâte)                         n.m.    - le maître d'école.
  • MATRESSE (mâtresse)          n.f.  - la maîtresse d'école.
  • MENOTTE                             n.f.  - une main d'enfant.

J.S.  Avril 2014

vendredi, février 21 2014

Notre patois lorrain (10ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • GUIGUITTE                  Prénom F.  - Diminutif de Marguerite
  • HABERLIN                   N.M.           - Gros panier en osier.
  • HAGI                           N.M.           - prononcer "un aji", un boqueteau, un petit bois.
  • HALETTE                     N.F.            - coiffure féminine typique de Lorraine, coiffe protégeant du soleil.
  • HALLIER                      N.M.          - local abritant le bois de chauffage.
  • HALTATA                      N.M.          - une tête en l'air, un étourdi.
  • HARGOTTER                Verbe       - secouer, remuer.
  • HARQUER                    Verbe       - marcher avec difficulté (y n' peut plus harquer!)
  • HAWOTTE                    N.F.          - une petite houe ( à ne pas confondre avec une "aouotte", une averse)
  • HECH'                          N.F.           - une hache.
  • HARQUINAH                N.M.          - un faiseur d'histoire, un chicanier.
  • HOLLER                       Verbe        - secouer un arbre pour en faire tomber les fruits.
  • HOYER                         Verbe        - entendre ( déformation du verbe ouïr).
  • IEK'                              N.F.            - chose (" y n' comprend iék' ": il ne comprend rien, ou pas grand chose).
  • FAIRE le JACQUES,     expression  - faire le malin, se faire remarquer.
  • JAMBRON                   N.M.             - pièce de bois pour écarter les pattes du cochon lors de l'opération de découpe de la bête.
  • JANDOLER                  Verbe          - basculer, perdre l'équilibre ( cas d'une personne ivre).
  • JARRON                      N.M.             - gros bâton de bois.
  • JAUNOTTE                  N.F.              - champignon- la girolle.
  • JEUNISSE                    N.F.              - une génisse.

J.S.    Février 2014

jeudi, février 6 2014

Notre patois lorrain (9ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • FION               N.M.            - Un reproche, une insulte (souvent employé au pluriel "des fions")
  • FIEUTER         Verbe          - Siffler (d'où un fieutâh →un siffleur)
  • FIACHE           Adjectif       -  (fiâche) Mou, flétri (la salade là est toute fiâche)
  • FIARER           Verbe          - Puer, sentir mauvais.
  • FOUILLER      Verbe          - Bêcher.
  • FOUILLANT    N .M.           - Une taupe.
  • FREUMECHE   N.M.           - (freumêche) Un fromage.
  • FRINGALE       N.F.            - La faim.
  • FRONCE         N.F.             - Une ride.
  • FRONGES       N.F. pluriel  - (des fronges) Fanes de carottes, de betteraves.
  • FEUGNER        Verbe         - Chercher, fureter.
  • GUEUNACHE   N.F.            - La bouche ("ferme ta gueunach'")
  • GAMBILLE       N.F.            - La jambe.
  • GAULER          Verbe         - Faire tomber les fruits avec une perche (une gaule)
  • GELINE            N.F.            - (géline) Une poule.
  • GUEUNICHE    N.F.            - Une poupée mal fagotée, se dit d'une femme qui ne soigne pas sa présentation (mal lavée, mal peignée, mal habillée)
  • GODICHE        N.M.           - (ou godichon) Niais.
  • GOYOTTE       N.F.             - (goillotte) Argent économisé,en réserve (avoir une bonne goyotte)
  • GRAILLE         N.F.             - La graisse.
  • GREULAH       N.M.            - (greulâh) Frileux (au féminin →une greulâtte)
  • GUIBOLLE      N.F.             - La jambe

samedi, décembre 21 2013

Notre patois lorrain (8ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • DARZER         verbe     - aller vite, foncer.
  • DEBISCAILLE   adjectif   - être dérangé, être patraque.
  • DEBRINGLER   verbe     - démolir, abîmer.
  • DEGOULINER  verbe     - couler à grosse goutte (ou en goulotte)
  • SE DEMEFIER  verbe    - se méfier.
  • DEQUEUGNER verbe    - nettoyer (contraire: enqueugnier : embarrasser, encombrer)
  • DINGUER         verbe    - sonner, tinter.
  • DOLLIOT          N.M.      - un douillet (au féminin: une dolliotte)
  • DREPE (drépé)  N.M.    - un drapeau.
  • ECAILLE           N.F.       - un morceau, une petite partie.
  • EFAN (éfan)    N.M.      - un enfant.
  • ECORNIFLER    verbe    - abîmer, écorner, faire une beigne, une bosse, une écorchure.
  • EMBECHE        N.F.       - une casserole, un récipient, un seau.
  • ERMANEQUE   N.M.      - un almanach.
  • FOME  (fôme)  N.F.       - une femme.
  • FOURCHOTTE  N.F.        - une fourchette, une petite fourche.
  • FEFFE (fêffe)  N.F.        - une fève.
  • FEU                N.M.      -  le fils (mo feu : mon fils.)
  • FEURGUENIER  verbe   - chercher, fouiller.
  • FIEURH'          adjectif  - amer, acide.

Jean SPAITE - Décembre 2013

Notre patois lorrain (7ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • BIGAH  (Bigâh)   N.M.   - Le mâle de l'oie, le jars.
  • BIQUE et BOK     N.M.   - Homme et Femme.littéralement"chêvre et bouc", hermaphrodite.(La même chose, identique, pareil)
  • BISBILLE             N.F.    - Une mésentente, une brouille.
  • BOCATTE            N.F.    - Une bique, une chèvre.
  • BON                   adjectif  - Bien ("Il fait bon chaud ici")
  • BONGE              N.F.    - Gros panier, grosse corbeille en osier.
  • BOTIATTE           N.F.    - Une petite bouteille, un flacon.
  • BOULER             verbe     - Démolir ("Bouler un mur")
  • BRANDVINER     verbe      - Distiller (d'où le brandvinier : le distillateur)
  • BRAQUAH (Braquâh) N.M.   - Morceau de bois d'environ 0,80 m. de longueur attaché au cou d'une vache pour l'empêcher de courir.
  • BRAILLATTE        N.F.    - La braguette du pantalon.
  • BROILLER (Broyer) verbe  - Détruire, casser, faire du mauvais travail.
  • BROYAH (Broyâh)  N.M.   - Celui qui fait du mauvais travail, qui ne sait pas bien travailler.
  • BRIBER              verbe     - Braconner (d'où le bribeur, le braconnier)
  • BRISAQUE          N.M.   - Celui qui abime tout, qui casse .
  • S'ACCRIPOTER   verbe     - S'accroupir (d'où se mettre accripoto)
  • SE CHAPOUILLER verbe   - Se disputer.
  • APPOUTCHER      verbe    - Apporter.
  • ARROSOTTE        N.F.     - Un arrosoir.
  • MACHURER       verbe    -Enduire le visage de salissure (souvent de noir de fumée) (d'où un machuron: une trace de noiret un machuré: un personnage enduit de traces noires sur le visage)

Jean SPAITE  Décembre 2013 

mercredi, novembre 6 2013

Notre patois lorrain (6ème partie)

Encore une petite récolte de mots de patois de chez nous :

  • CHTEGUEDE (prononcer "chteugueudeu) N.M. origine germanique : un personnage parlant allemand.
  • CALOUGEOTTE                 N.F. - petite baraque, petit abri.
  • CHATRE-BOC (ou châtre-bouc) N.M. - couteau de poche bien aiguisé pouvant découper la chair d'une bête.
  • CHECHE                         N.M. - un chapeau, une casquette, un couvre-chef (à rapprocher de "chèchia" le bonnet des spahis marocains).
  • CHON                             N.M. - un morceau de lard, lardon.
  • COTTE                            N.F. - une robe, une jupe- souvent employé au pluriel "le gosse-là il est toujours dans les cottes de sa mère".
  • CHECHOT  (prononcer "chéchot") N.M. - un petit sac, un sachet.
  • COUARAIL                      N.M. - souvent prononcé "couarôille"- réunion où l'on bavarde.
  • CRAFIA                          N.M. - mauvais bricoleur, maladroit.
  • CRAPI (prononcer "crâpi") Adjectif - tout ridé.
  • CRO   (crô)                    N.M. - outil de jardin à 3 dents pour arracher les pommes de terre.
  • BABETTE                       N.F. - la bonne du curé.
  • BASSE-AILE                   N.F. - une jeune fille.
  • BANJOINDANT               Adjectif  - voisin ,mitoyen.
  • BANHOUA  (banhouâ)   N.M. - le gardien du ban, le garde champêtre.
  • BOQUESSER                  Verbe - boiter, marcher avec difficulté.
  • BASSOTER                     Verbe - s'occuper avec des travaux sans importance.
  • BECHEU                        N.M. - outil de jardin, bèchoir, houe.
  • BEUGNER                      Verbe - abîmer, bosseler "v'là une casserole toute beugnée".
  • BICHER                          Verbe - embrasser (d'où faire un bichâ, un baiser)

Jean SPAITE    Novembre 2013

samedi, août 24 2013

Notre Patois Lorrain (5ème partie)

Patois_Lorrain.gif

Toujours en vrac, voici notre récolte d'une  vingtaine de mots du passé. Voilà de quoi vous rappeler des souvenirs ou faire des découvertes, en tout cas vous faire sourire , c'est déjà cela. Il en reste encore à vous faire découvrir.

  • GA-GA (Gâ-Gâ)  Expression: à l'abandon, tout ouvert. "On peut rentrer comme on veut : tout est laissé au gâ-gâ "
  • GOMEUX           N.M. (très rarement utilisé au féminin sous la forme "une gomeuse"). Personnage orgueilleux, fier de lui, suffisant, fat, qui sait tout et qui dédaigne son entourage. Marqué surtout par un soin exagéré de sa personne (coiffure, moustache, habits, chaussures vernies). A l'origine, un gomeux se fixait les cheveux avec de la "gomina", cosmétique capillaire.   Voir aussi "Fiarant".
  • FIARER             Verbe : puer, sentir mauvais. "Le gosse-là y fiare, il a fait dans sa culotte! "
  • FIARANT           N.M. (au féminin "fiarante"). Personne puante d'orgueil, dédaigneuse, puante de vanité.
  • FRIANT             Adjectif - Difficile pour la nourriture. "Le gosse-là il est friant pour le manger. Faut voir!"
  • FRICHTIQUER   Verbe : de l'allemand "Fruhstück" le petit déjeuner . Faire frire, cuisiner.
  • FRALER (Frâler) Verbe : faire tomber, écraser.
  • FRAYER (ou freiller) Verbe : courir le jupon, courir le guilledou, courtiser une fille.
  • DEGAINE           N.F. une dégaine : une allure.
  • PIDOLE             N.F. une pidôle :  une toupie.
  • GURGUEMUSE  N.F. plat cuisiné de mauvais goût, immangeable.
  • RAZIBUS-BONO   Expression :  - cheveux très courts après le travail du coiffeur. - verre plein à ras bord.
  • COUGIE             N.F. un fouet en osier ou en noisetier avec une lanière en cuir terminée par une ficelle " la chasseuse" ou "la chécheurr' " qui permet d'obtenir le claquage sonore.
  • CORRIATTE       N.F. une ficelle, un lacet de chaussure.
  • CRAILLER (ou crayer) Verbe : écarquiller, ouvrir ses yeux au maximum- "crayer des yeux".
  • COUVE-TE         Expression : Tais-toi.
  • ARQUINAH' (ou harquinâ) N.M. Intrépide, qui n'a peur de rien, qui monte n'importe où. "Le gosse du Robert, il finira par se casser une aile en grimpant comme ça sur les arbres, c'est un vrai arquinah' "
  • A JOCK' (être)    Expression : Etre mal assis, ou en mauvaise position, inconfortable.
  • APPOUTCHER   Verbe : Apporter.
  • ARROSOTE       N.F. une arrosotte: un arrosoir.

Jean SPAITE   Août 2013

lundi, juin 3 2013

Notre Patois Lorrain (4ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • TROCHE          N.F.     Une plante,ex. un pied de rhubarbe à replanter.
  • DIAB'              N.M.     Le diable.
  • COSSON         N.M.     Le cosson, commerçant marchand d'oeufs (ramasseur)
  • BEZON           N.M.     Un bezon, personnage à l'esprit fermé, renfrogné, qui ne parle pas beaucoup.
  • CAGEOTTE      N.F.     1) Petit panier, petit cageot.
                                    2) Petite cage, petit clapier pour un lapin.
  • PLUMON         N.M.     Un édredon.
  • CLANCHE        N.F.     La poignée de porte. (Peut aussi s'orthographier CLENCHE)
  • CHENIER         Verbe    Pleurer.
  • BAMBOCHER   Verbe    Mener la grande vie, festoyer.
  • BEURAH         N.M.     Un beurâh, renfrogné.
  • KMOTIERRE     N.F.     Pomme de terre. Souvent prononcé : Kmotiérr'.
  • TOSEE            N.F.     Une tosée, une raclée, une correction.
  • CRAPI             Adject.  Ratatiné, flétri.
  • CHANATTE      N.F.     Un chéneau, une gouttière. Aussi prononcé : Chanlatte.
  • COR PENDANT  N.M.     Tuyau de descente d'eau de pluie.
  • TREUBEU         N.M.     Une voiture, une automobile (vieille, et qui est poussive).
  • LO FE              N.M.     Prononcer: lo feuh, le fils. Mo fe →mon fils.
  • MAJON             N.F.     Prononcer: mâjon, la maison.
  • AGASSE           N.F.     La pie .
  • AOUATTE         N.F.     Café trop dilué, devenu trop clair, c'est presque de le l'eau. "Vot' jus, Marie, so d'l'aouatt' aujod'hui! " Votre café,Marie, c'est de l'aouatte aujourd'hui ! prononcé aussi : Aouotte.
J.S.  Juin 2013

Crédit photographique : L'image provient de l'excellent site de Charles ANCÉ "Balades Lorraines" où vous pourrez trouver de nombreux documents relatifs à notre patois lorrain.

jeudi, mai 23 2013

Notre Patois Lorrain (3ème partie)

Le patois de chez nous, cela faisait longtemps (voir "notre patois lorrain" -18 Janvier 2013 et 15 Octobre 2012) que l'on avait pas fait une petite visite dans notre dictionnaire du patois lorrain, tel qu'il était parlé en notre village et dans notre région lorraine. En voici quelques mots qui vont rappeler des souvenirs aux plus agés et étonner les plus jeunes.

  • MON !              Exclamation (A prononcer Mohon), abréviation de "Mon Dieu !", marque l'étonnement, l'admiration. "Mon! C'est-ti pas Dieu possib' !".
  • MISTOUFLES   N.F., employé toujours au pluriel - les misères, les ennuis. "Avoir eu bien des mistoufles dans la vie" - avoir eu bien des ennuis.
  • MOZE               Adjectif  (A prononcer mozé) - être sale, malpropre (concerne le visage) "Et ben, te v'la beau, t'es tout mozé maintenant" .
  • MARMOUZÉ     Adjectif (A prononcer marmouzé) ou MARMOZÉ (marmozé) "T'es tout marmouzé de mûre" Avoir le visage taché de mûre.
  • MAUNIOU        N.M. (au féminin: MAUNIOUZE)  personne peu délicate au point de vue propreté. "La femme-là, elle n'est pas mauniouze, allei !".
  • MARRONNER   Verbe - Regretter.
  • MODO              N.M. - Une bouchée. "Man ! I m'a pris un gros modo d'mon gateau ! ". Maman ! Il m'a pris une grosse bouchée de mon gateau !
  • MINON(S)        N.M. souvent utilisé au pluriel -  Poussières cotonneuses. "Y a plein d'minons sous son buffet !".
  • MOZATTE        N.F. Une souris. vient de l'allemand MAUS, la souris.
  • MISSERON       N.M. Déformation de Mousseron, champignon. "Dans le pré là, y a plein de Misserons".

Jean SPAITE   Mai  2013

vendredi, janvier 18 2013

Notre Patois Lorrain (2ème partie)

Nous avions publié le 15 Octobre 2012 un article sur notre patois lorrain.

Sous la forme d'un mini glossaire nous avons réssucité des mots et des expressions lorraines quelque peu oubliés aujourd'hui. Mon petit doigt m'a dit que certains de nos lecteurs internautes redemandaient une suite à cette première édition. Ma récolte d'Octobre dernier correspondait au geste du jardinier qui collecte des feuilles mortes. J'avais avec mon vieux rateau, rassemblé en vrac, sans classement alphabétique, les mots oubliés. Libre à vous amis lecteurs de les reprendre dans l'ordre alphabétique pour retrouver facilement l'objet de vos recherches. Vous aboutirez ainsi à la mise en forme d'un dictionnaire de patois lorrain dont certains mots ou expressions sont particuliers à notre village et aux communes toutes proches. Mais la publication intégrale d'un tel dictionnaire sur notre site risquerait d'être lassant pour les personnes dont le parler patois n'est pas la fibre sensible. Nous publierons donc, à petite dose, des mots et des expressions qui amèneront un  sourire (c'est déjà ça!) à ceux qui préfèrent l'histoire locale, régionale, notre pays pendant les guerres, les maisons d'hier et d'aujourd'hui, les personnages, la connaissance des richesses de notre église, sans oublier les trains et les tacots, enfin tout ce que nous essayons de vous transmettre en vous contant l'HISTOIRE DE NOTRE PAYS.

Voici une deuxiéme édition du patois de chez nous:

  • ALLER EN COMMISSION    Expression - Faire les courses.
  • ACCRIPOTON                     Position accroupie.
  • BEUHAT                              un beuhât   - N.M.: Personne atteinte d'une irritation de la gorge (toux nerveuse) dès qu'elle parle. (Féminin : une beuhâte)
  • BEUHATER                          Verbe : Action de la personne ci-dessus.
  • CHABEUSS'                        Le châbeuss', du châbeuss', un châbeuss'  -  N.M.: Un grand désordre.
  • CRAFFOUILLER                  Verbe : Gratter la terre, chercher quelque chose.
  • COUGNOT                          N.M.: Lieu-dit foncier, un coin de terrain.
  • CHECH' , CHECHOT           N.M.: Un petit sac, un sachet.
  • D'VANTREU                        N.M.: Un tablier, que l'on met devant soi, sur son ventre pour le protéger.
  • ETRE A LA COVOTTE         Verbe : Expression- Adopter la position d'une poule qui couve ses oeufs.
  • GREULAT                           un greulât  -  N.M.: Personne qui tremble de froid, qui est frileuse. (Féminin : une greulâte)
  • JANFOUTRE                       un janfoutre  - N.M.: Un personnage sans scrupule, sans morale, qui se fiche de tout.
  • NORHESSE                        N.F.: Personne à la peau noire (vient de 'négresse'), par extension de chevelure noire.
  • PIDOLE                              une pidôle - N.F.: Une toupie.
  • PATENILLE                        De la patenille -  N.F.: Herbe pour les lapins, grosses feuilles comme de la rhubarbe.
  • ROUANS                            Des rouans - N.M.: Bourrelets de terre situés de part et d'autre d'ornières créées par le passage d'un chariot, d'un tracteur ou d'un camion.
  • RACUSEPOTO                   N.M.: Un rapporteur, un dénonciateur, personnage indiscret incapable de garder un secret.
  • RANGRULE                        rangrulé  Adjectif: Etre transis, refroidis, frileux.
  • 7 et 4 font 12                   Expression- Style de démarche d'un éclopé, d'un bancal, d'un boiteux.
  • TORE D'VECH'                  (se prononce toré d'véch) : Un taureau.
  • TROLER                             (se prononce trôler)  Verbe : Se promener avec une mauvaise intention.
  • TRESOLER                        (se prononce trésoler)  Verbe : Provoquer un bruit qui résonne, faire du bruit qui provoque des tremblements dans la maison. Résultat d'un bruit avec vibrations désagréables.   ("ça trésole dans les oreilles")
  • TRISSOTTE                       N.F.: Une seringue, un pistolet à eau.
  • WOURE                             (se prononce un wouéré ) -  N.M.: Un rossard, dégourdi, déluré.
  • YADERIE                            NF.: Souvent employé au pluriel (des yaderies). fariboles, histoires à dormir debout, histoires de l'ancien temps, "des histoires vieilles comme Hérode". Evocation de récits souvent rappelés auparavant où il est question de personnages parlant allemand ou le dialecte (où le YA revient souvent). Récits de guerre, histoires d'anciens combattants.

Une réflexion pour terminer :

Notre patois lorrain n'est pas mort, il peut revivre encore. Comme mentionné dans notre précédent billet, d'autres provinces françaises pratiquent leur parler régional. Et certains qui se revendiquent "JEUNES" ont ressuscité "le Verlan" utilisé au XIX° et XX° siècles mais dont les racines parait-il remontent au Moyen Age. Alors, pour le patois de chez nous...A vous de jouer!

J.S.       Janvier 2013

lundi, octobre 15 2012

Notre Patois Lorrain

Nous avons eu l'occasion de rappeler un aspect aujourd'hui oublié:" Quand on parlait patois " [voir ce billet]. Eh oui, en notre Lorraine, il y a un siècle on trouvait encore des personnes qui parlaient couramment notre patois lorrain lequel, plus particulièrement en notre région, était d'essence romane, alors que plus au nord-est, le parler était de couche germanique.

Au début du XX° siècle, le patois de chez nous était courant surtout dans le monde rural. A cette époque les instituteurs, les fameux maîtres d'écoles, surnommés "les hussards noirs de la république", menaient une lutte permanente pour imposer la pratique du français dans les classes. Dans nos campagnes, les gamins en blouses noires et les filles avec leurs noeuds dans les cheveux se pliaient difficilement au règlement et, dès la sortie des cours, retrouvaient leur liberté de reparler patois avec les adultes et surtout les personnes âgées. Les pépères et les mémères trouvaient facilement les mots de patois pour "aimer leurs p'tiotes races" (1) sans pour autant les reprendre au besoin quand il le fallait, toujours en patois lorrain.

La guerre 14-18 a occasionné un brassage des hommes qui sont venus défendre nos frontières, apportant dans leurs langages des patois régionaux encore bien vivants. Mais c'est surtout à partir de cette époque que le patois s'est estompé devant le français. Les générations qui ont suivi ont adopté progressivement le langage officiel dans une pratique courante. C'est ainsi que notre patois lorrain s'est fait oublier. Aujourd'hui, certaines régions de France ont conservé leur patois, leur dialecte, comme l'Alsace toute proche, la Bretagne, le Pays Basque, les gens du Nord avec le Ch'ti mi. En ces provinces, cet aspect linguistique se révèle une conservation du patrimoine culturel. Notre Lorraine se montre particulièrement timide à ce sujet. Notre patois risque de devenir une langue morte.

Il nous est apparu intéressant de rappeler quelques mots ou expressions de cette époque où l'on parlait patois de manière à ce que cela ne tombe pas dans l'oubli. Je pense que nous ferons cet exercice périodiquement en ne manquant pas de vous rappeler, amis internautes, que cette rubrique vous est volontiers largement ouverte.

NOTA: (1)- les p'tiotes races = Leurs petits enfants. 

Jean SPAITE  Octobre 2012

  • RAMICHTOQUER     Verbe-  au propre  :réparer grossièrement, rafistoler. Au figuré  : résoudre une entente après une dispute de deux personnes.
  • CAMP VOLANT        nom commun masculin des gens du voyage. Synonyme "les romanichels", "les romanos".
  • CHARPAGNATES      nom commun masculin pluriel des gens qui font des paniers, vanniers spécialisés dans les charpagnes (paniers souvent grossiers en soles brutes)
  • RABIBOCHER           verbe- au figuré : ressouder une amitié, un couple, se réconcilier.
  • NIAH'COVEU            nom commun masculin  : personnage timide, effacé.
  • TAUGNAH'               nom commun masculin  : personnage gauche, complexé.
  • RASTAQUOUERE      nom commun masculin  : personnage étranger d'un certain âge. Expression "Un vieux rastaquouère".
  • QUOUALE                adjectif : attitude courbée, penchée, presque pliée en deux. Expression "Le pauvre paysan, dans les temps, revenait tout quouâlé après son travail dans les champs".
  • TIEUPAH                 nom commun masculin   : personnage qui postillonne (envoie de la salive) en parlant. Expression  "Le tieupâh-là qui postillonne quand il parle" .
  • NIAN-NIAN               nom commun masculin   : personnage lent, hésitant, mou. Au féminin on dira : une NIAN-NIANTE ou une NIAN-NONNE
  • PEUH                      nom commun masculin    : personnage vilain, pas beau, disgracieux. Au figuré    : mauvais .
  • PEUTE                     nom commun féminin     : une peute  = vilaine. Expression   "La peute gens-là!", "Oh, la peute bête!"
  • CRA                         nom commun masculin    : prononcer : "un crâ"; dans le langage courant = un corbeau, un freu. Autre signification  = une crotte de nez.
  • DERVIN'-DERVAU     expression    : marcher en boitant, en penchant de droite à gauche. "Et le v'la qui part dervin'-dervau".
  • CHACHER                verbe  : vient du latin calcaré, la chausse.  Expression  "Châcher le foin sur le tas au grenier", signifie monter sur le tas de foin pour le tasser en marchant dessus.
  • GOULOTTE               nom commun féminin      : un écoulement d'eau, de liquide à petit débit.
  • DIRE AMEN               expression     : accepter, "L'homme-là, il dit amen à tout ce qu'elle dit".
  • UN BLEU                   nom commun masculin     : un hématome. "Le gosse-là, il s'est battu avec l'autre grand-là, il a des bleus partout maintenant".
  • RAMINER                  verbe : avoir  des idées noires, ressasser de mauvaises idées.
  • FIN                            adjectif : beaucoup, vraîment. Expression : "Il était fin fou le jour-là".
  • FIEUR'H                    adjectif : acide, amer. Expression  : "Vot' vin est tourné en vinaigre, il est fieur'h".
  • FIACHE                     adjectif : défraîchi, le contraire de la fraîcheur, retombé, dépassé. Expression : "Vot' salade est toute fiâche".
  • BARZINGUE              nom commun masculin   : bruyant, déformation de bastringue, orchestre bruyant. Expression : "Qu'est-ce que c'est du bastringue là ?". Utilisation en adjectif : "Il est parti à tout barzingue !" signifiant " à toute vitesse, bruyamment".
  • MANRR'                    adjectif : mauvais, désagréable. Expression : "C'est une manrr' bête le chien là".
  • RESSARCI                 nom commun masculin   : raccommodage grossier. Expression : "T'as fait un ressarçi pour ton trou à la chaussette, c'est pas du travail!"
  • être FOUTRAILLE    verbe pronominal  : être en soucis. (foutraillé)
  • RAMOLOTTE            nom commun féminin : la meule à aiguiser (les couteaux, les ciseaux).
  • RAFILOTTE               nom commun féminin  : la pierre à aiguiser (les faux).
  • MOTET                     nom commun masculin : l'église - lieu où se rassemble les fidèles pour "faire monter" les prières vers le ciel. Vient de MOUSTIER, le monastère.
  • QUIQUELE                nom commun féminin : le faîte d'un arbre, la cime, la pointe. (kikêle)
  • GUENICHE                nom commun féminin    : une vulgaire poupée, poupée grossière. Par extension : une femme de peu de qualité outrageusement fardée.
  • PRECHI-PRECHA      nom commun masculin  : un beau parleur, un bavard impénitent. (préchi-précha)
  • SAPRE                      adjectif : sacré, dans le sens incroyable, (sapré) Expression : "Il a un sapré toupet l'homme-là", c'est un sacré menteur.
  • CHOLOTTE               nom commun féminin : petite échelle. La cholotte était installée à l'avant d'un chariot pour maintenir le chargement de foin ou de paille.
  • DE RENCONTRE       Expression : d'occasion. "On a acheté la table de rencontre ".
  • TETE DE BOH           nom commun féminin : silure, poisson de nos rivières. (tête de bôh )
  • CHACHUDEM           nom commun masculin : personnage toujours présent, indécollable, approuvant tout (les paroles comme les actions), disant amen à tout. Souvent compagnon de bistrot.
  • HATILLES                 nom commun féminin toujours utilisé au pluriel -1° sens : manières  Expression "faire des hâtilles", personnage compliqué. -2° sens : pour une femme  - avoir ses règles.
  • CACOTTE                 nom commun féminin : cancanière. Expression : "C'est une vieille câcotte, une vieille concierge au courant de tout".
Amis internautes, à vous de jouer: envoyez-nous des mots ou des expressions en patois. Notre quête permettra d'affirmer que notre patois lorrain n'est pas une langue morte!