C’était le 15 Avril 2019, un incendie d’une grande violence a ravagé la cathédrale Notre Dame de Paris causant un véritable désastre. Spontanément la France, et le monde entier participe financièrement à la réparation de ce chantier de reconstruction. Parallèlement, les instances sécuritaires nationales ont évoqué un examen sérieux de l’application des normes de prévention des incendies dans tous les monuments.

Toute proportion gardée, en local, nous ne sommes pas en face d’un monument de l’importance de Notre Dame de Paris , mais pourtant notre église St Pierre aux liens abrite du mobilier classé Monument Historique et mérite une attention particulière.Depuis Février 2014, l’installation du chauffage électrique rayonnant a été réalisé par l’entreprise ALIZON 54540 Badonviller ( montant 4375 Euros HT)

Outre l’installation d’une rampe de radiateur de chauffage de 2000 W supportée par deux équerres métalliques fixées de part et d’autre du couronnement de la chaire à prêcher datant du XVIIIe siècle, classée monument historique, et venant rompre l’esthétisme de l’ensemble sculpté, nous constatons l'existence de trois rampes de chauffage de 2000 W positionnées entre les tableaux peints des stations de chemin de croix dans la proximité immédiate des croix en bois desdits tableaux. Il s’agit-là un risque d’incendie déjà signalé à la DRAC de METZ le 31 Mars 2014..

CheminCroixChauffage_1905.jpg

L’incendie dramatique de Notre Dame de Paris constitue un rappel ,à la vigilance et impose une application scrupuleuse des normes de prévention des incendies.Espérons en une prise en compte rapide du problème par les instances responsables de cette sécurité.

Jean SPAITE   Mai 2019