Notre dernière chronique ferroviaire remonte au Dimanche 4 Février 2018. Il est grand temps de vous faire connaître des nouvelles des chemins de fer.

Un livre plein d’intérêt pour notre région : “Les chemins de fer forestiers et/ou militaires -- 1871- 1967“

par André LINARD - édité par la Société d’Histoire et d’Archéologie Lorraine-SHAL - Section de Sarrebourg.

chemins_de_fer_forestiers_militaires.jpg

Nous avons là un ouvrage de 184 pages  ( format A4 210X297 ) protégées par de belles couvertures illustrées glacées, avec un texte abondant complété par de nombreuses photographies en couleurs et des plans très détaillés; de quoi nous faire revivre l’histoire de ces chemins de fer à voie étroite, tant écartement 0,60 que 0,70. Nous découvrons également les téléphériques qui ont servi, tout comme les voies ferrées, pour l’exploitation forestière du massif vosgien mais aussi pendant le conflit de 1914-1918 opposant les armées française et allemande.

Après une présentation et un rappel de l’histoire, les thèmes retenus ont pour noms :

Les chemins de fer forestiers

  • Le chemin de fer forestier d’Abreschviller
  • Le chemin de fer de Cirey sur Vezouze
  • La scierie de Machet
  • Le chemin de Barr
  • Le “ Baehnel “ de Romanswiller au Donon

Les téléphériques- Feldbahn- Trains militaires de 1914-1918

  • La ligne du Col de Praye
  • Le Lordonbahn
  • Vestiges du Lordonbahn 1914-1918
  • Eberhardtbahn
  • Le Hantzbahn

Le front de Ste Marie aux mines

Si beaucoup d’amateurs de trains ont connaissance notamment du chemin de fer forestier d’Abreschviller converti en chemin de fer touristique très actif depuis l’été 1968, les autres lignes sont moins connues. Raison de plus pour découvrir les traces du chemin de fer de Cirey sur Vezouze par exemple qui n’est pas très loin de nous.

Félicitons l’auteur de l’ouvrage pour son important travail historique.

L’ouvrage “Les chemins de fer forestiers et/ou militaires-  1871-1967“

par André LINARD est en vente à la Société d’Histoire et d’Archéologie Lorraine (SHAL ) Section de Sarrebourg , 1 Avenue Clémenceau 57400 SARREBOURG

au prix de 20,00 Euros + 9,00 Euros franco de port.

On peut aussi trouver un bon de commande sur le site de la SHAL, mais pas de commande en ligne.

Bonne lecture ferroviaire.  

Le futur vrai tramway de Nancy :

On annonce pour Décembre 2019 la désignation du choix du constructeur du matériel roulant du futur tramway après l’appel d’offres. D’hors et déjà on sait que les véhicules auront 44 mètres de longueur avec 7 caisses pouvant transporter 300 passagers. Le chantier doit démarrer en 2021 pour une mise  en service prévue en 2025, selon les élus. 

Coût du projet : 400 millions d’Euros.

Un retour attendu : Le train des eaux :

C’est le Vendredi 5 Avril que le mythique “ train des eaux “ doit faire son retour entre Paris et Contrexéville-Vittel pour la desserte des cités thermales de la plaine des Vosges. Il emprunte la partie Sud de la ligne 14 . La partie Nord est  hélas provisoirement hors service par suite d’une absence d’entretien depuis plusieurs années. La voie ferrée nécessite une rénovation complète car, après être affectée par des ralentissements à 40 Km/h (incroyable au XXIe siècle !!), on s’est résolu à une fermeture complète “provisoire” entre Vittel et Pont St Vincent en attente d’une remise en état promise dans un délai de 2 années !!!

Nous sommes témoins d’un schéma redouté par les usagers:

  • L’entretien de la voie ferrée est repoussé suite à un manque de crédit de financement,
  • Pour permettre une circulation en sécurité, on baisse notablement la vitesse, cette situation occasionne une perte de clientèle,
  • La troisième phase est la fermeture “provisoire” de la ligne en attendant l’ouverture d’un financement pour une rénovation complète. 

Le bus de substitution qui assure le remplacement du train accuse un temps de parcours plus long. Conséquence de cette situation: la clientèle du train prend sa voiture et vient circuler sur une route encombrée, notamment par des poids lourds, avec sa dangerosité, au mépris des économies d’énergie dont on nous rabat les oreilles !!

  • La phase ultime ( à repousser ) de ce schéma est la fermeture définitive de la voie ferrée.  EST-CE  CELA LE PROGRÈS ??

Cette situation n’est pas admise par les élus locaux et les responsables de la Région      Grand Est qui s'activent nous dit-on à résoudre ce problème. 

Espérons en une solution rapide et définitive.

Précisons que la partie Pont St Vincent - Nancy rénovée complètement il y a quelques années reste exploitée normalement pour le bénéfice d’une clientèle régulière qui apprécie cette desserte suburbaine rapide, sûre et confortable.

Jean  SPAITE    Mars 2019

Crédit photographique : Site de la SHAL