Nous avons récemment reçu un message amical (Merci M.G.) accompagné d'une série de documents photographiques sur le tramway de la SCHLUCHT. Il nous est apparu intéressant d'en faire bénéficier nos amis internautes, amoureux des trains et plus particulièrement des tramways.

Bref rappel de ces transports et de leurs environnements

Le massif montagneux des Vosges, orienté Nord-Sud, sépare l'Alsace à l'Est et la Lorraine Vosgienne à l'Ouest. Cette montagne est marquée par plusieurs cols qui constituent autant de passages d'un versant à l'autre. Le col de la Schlucht fait partie de ceux-ci et culmine à 1.139 m.

A l'Ouest, c'est à partir de 1897 qu'un tramway est établi au départ de Gérardmer jusqu'à Retournemer soit sur 10,502 Km. Ce parcours est prolongé en 1904 par une seconde ligne en correspondance Retournemer-La Schlucht avec un embranchement desservant le Hohneck. Cette seconde ligne présentera une longueur de 6,373 Km. Au total, en comprenant l'embranchement du Hohneck, le tramway de Gérardmer à la Schlucht comptera 19,500 Km. L'ensemble établi en voie métrique sera équipé en 1904 et en 1932 d'une électrification en 600 V. courant continu. Il comportera un tunnel de 14 m. La fin de service de ce tramway vosgien aura lieu le 28 Aout 1940.

A l'Est, sur le versant alsacien est établi un autre tramway, de Munster à la Schlucht en 1907. Cette ligne à voie métrique aura une longueur de 10,800 Km., sera électrifiée en 750 V. courant continu, comportant une rampe importante à gravir elle sera équipée sur cette partie d'une crémaillère STRUB. Elle comptera également un tunnel de 22 m. de longueur. La fin de service de ce tramway alsacien se terminera en 1914 avec le début de la 1ère guerre mondiale.

De nos jours, au XXIe siècle

Ces deux tramways n'existent plus. Ils ont été victimes des guerres, notamment le tramway de Munster à la Schlucht qui ne se relèvera pas de la guerre 14-18. Le tramway de Gérardmer à la Schlucht après bien des vicissitudes a perduré jusqu'en 1940 tout en étant mobilisé par l'armée française au cours de la première guerre mondiale. Du versant lorrain comme du versant alsacien on peut encore retrouver sur place des vestiges de l'époque du tramway apportant la preuve que nos ancêtres avaient su réaliser un outil de transport que l'on peut regretter aujourd'hui. "Gérardmer, la perle des Vosges" avec son lac  pourrait en bénéficier de même que la belle vallée de Munster toute proche.

Nous ne sommes pas en Suisse, pays où les montagnes helvètes, semblables à nos Vosges, sont équipées de tramways modernes et confortés, entretenus au fil des ans , pour la satisfaction des promeneurs, des alpinistes, des touristes. Nos voisins ont su garder un équipement précieux qui fait référence. Hélas, en constatant cette différence de conception, nous ne pouvons qu'entonner "La valse des Regrets" en feuilletant cet album des photos-souvenirs du tramway de Munster à la Schlucht.

Tramway_Schlucht__-_Inauguration_tramway_electrique_1907.jpg

Tramway_Schlucht_-_Automotrice_Depot_Munster.jpg

Tramway_Schlucht__-_Depart_de_Munster.jpg

Tramway_Schlucht__-_Poste_frontiere.jpg

Tramway_Schlucht__-_Gerardmer_1904.jpg

Tramway_Schlucht__-_Tunnel.jpg

Savez-vous que le parc d'automotrices électriques du tramway vosgien de Gérardmer à la Schlucht comprenait notamment trois automotrices qui avaient été construites dans l'usine de Lunéville de la Société Lorraine De Diétrich ? Voilà encore un souvenir qui nous rattache à ce chemin de fer touristique que l'on peut regretter encore de nos jours.

Jean SPAITE         Janvier 2016