Peu connus, souvent ignorés, ces équipements des habitations rurales répondaient à une nécessité : LES DECROTTOIRS.

Majoritairement installés à droite de la porte d'entrée en façade, comme son nom l'indique, ils permettaient au visiteur entrant dans la maison de se défaire de la crotte, de la boue, de la neige qui encombrait ses chaussures, ses sabots. Cette installation correspondait à l'environnement au sol dans les siècles passés. Les voiries n'étaient pas souvent nettoyées après le passage des charriots, des instruments agraires opérant dans les champs, et des animaux dont les pattes étaient maculées par la boue. Les paysans recueillaient dans leur passage ce surplus non désiré dans l'habitation. D'où l'utilisation des décrottoirs.

Constitué souvent par une barre métallique cintrée et fixée dans la partie basse du mur de jambage de la porte à 15 à 20 cm. du sol, on pouvait le rencontrer sous la forme d'une barre droite scellée perpendiculairement au mur et ouvragé par une volute qui lui donnait un air plus stylé. Nous vous présentons quelques spécimens trouvés en place dans notre village. On nous a rapporté que certains décrottoirs rustiques étaient constitués simplement d'une lame de bêche scellée au sol, solution efficace mais présentant un danger en cas de chute du visiteur !

Decrottoir01.jpgDecrottoir02.jpgDecrottoir03.jpgDecrottoir04.jpg
 La mairie, l'école, l'église bénéficiaient obligatoirement de cet équipement, ce qui se traduisait par un beau tas de boue au pied du décrottoir certains jours en fonction de la fréquentation!!!

Ça aussi, c'était dans le temps. Gardons ces témoignages d'une époque...

Jean SPAITE - Novembre 2015