C'est dans les années 1960 que la faïencerie de GIEN [Loiret], 190 ans d’existence, a produit une série d'assiettes illustrées ferroviairement par le talentueux dessinateur Pierre DELARUE-NOUVELLIERE (1889- 1973). Les scènes présentées sous l'aspect humoristique n'en avait pas moins un côté technique très fidèle, car l'auteur était un véritable ami des chemins de fer et un connaisseur de référence.

Tacot_dans_assiette.jpg
Nous avons retenu l'illustration d'un petit train d'une ligne d'intérêt local formé d'une locomotive-tender Decauville tractant un convoi composé d'un wagon tombereau, d'un wagon couvert marchandises et de trois voitures voyageurs à plateformes d’extrémité. Le train franchit allègrement un passage à niveau en pleine campagne mais semant la panique à une carriole tirée par un cheval fougueux en plein désarroi dont les quatre passagers en tombent à la renverse.

La légende de l'assiette était la suivante: "1910- La loi de 1880 relative aux chemins de fer d'intérêt local a encore des détracteurs." 

Au-delà de la scène traduite d'une manière souriante, nous avons toujours rapproché cette traversée d'un passage à niveau à un tableau familier de notre tacot "Lunéville- Blamont- Badonviller", le célèbre LBB qui revit encore en notre mémoire, car hélas il a disparut depuis 1942. "Le tacot dans l'assiette" , c'est aussi une manière de faire revivre nos petits trains d'intérêt local.

Soulignons que la collection des pièces de faïencerie de Gien relative au chemin de fer et décorée par Delarue-Nouveliére est très prisée par les ferrovipathes, ces sympathiques inconditionnels du rail.


Jean SPAITE    Avril 2014