Grande_Guerre_Est_Repu.jpg

L'évocation de la première guerre mondiale est devenue un thème commun en cette période du 100ème anniversaire du conflit. Ce rappel historique doit se révéler durable et permettre une remise en mémoire des événements et des hommes de cette époque.

L'annonce d'une manifestation historique a retenu notre attention. Intitulée "Approche(s) de la Grande Guerre", il ‎s'agit d'une journée d'études fixée le samedi 23 Novembre 2013 et organisée par le Comité d'Histoire Régionale à l'Hôtel de la Région Lorraine, Place Gabriel Hocquard 57000 METZ.  La publicité parue dans le journal régional est illustrée au premier plan par une douille d'obus travaillée avec talent par un des poilus de ce dramatique conflit. Mais l'illustration de fond, tout comme la mise en exergue, a pour sujet le chemin de fer. Nous avons, avec beaucoup de précision, une vue d'un train en voie de 0,60m Decauville avec une célèbre locomotive Péchot-Bourdon à la silhouette caractèristique avec sa cabine unique au milieu abritant une chaudière à double foyer central et ses deux cheminées originales. En décor de fond est présentée une diagonale montrant une rame de wagons couverts circulant sur voie normale 1,435m et emmenant des soldats US coiffés de leurs chapeaux à larges bords très particuliers.

Il nous a paru intéressant, nous qui souvent rappelons les trains qui ont circulé dans notre secteur, de montrer cette annonce illustrée, traduisant l'appel au souvenir de ce conflit sous un aspect ferroviaire.

Le souvenir des trains militaires de la guerre 14-18 nous incite à rappeler des articles propres à notre région :

  • Le livre "L'épopée du LBB" par Marc GABRIEL (NMG éditions Nancy 2011) retraçant l'historique de ce chemin de fer à voie métrique, mais également son exploitation pendant le premier conflit mondial par les militaires de la 10° Section des chemins de fer de Campagne. La belle exposition qui y a fait suite les 28 et 29 Mai 2011 à Bénaménil montrait de nombreux documents historiques.
  • La revue "Voie Etroite" (Revue de l'APPEVA) N° 238-Juin-Juillet 2010 (pages 22 à 25) sous le titre "Le petit Tacot de la Forêt de Mondon et de la région Fréménil-Domjevin" nous invite à retrouver ce chemin de fer, voie de 0,60m., en grande partie forestier.
  • Avec son nouveau livre "La Grande Guerre à l'ombre du fort de Manonviller", Marc Gabriel (NMG éditions 2013), poursuit l'histoire de notre région pendant la première guerre , n'oubliant pas ces petits trains Decauville en voie de 0,60m. qui desservaient au plus près des lignes du front. Cette étude très fouillée est illustrée de photographies de la contruction de ces petites lignes par la main d'oeuvre militaire.
  • Mentionnons en annexe de cet ouvrage remarquable une carte d'état major qui n'est autre que le "canevas de tir Vezouze" du 19 Octobre 1918 avec le tracé des voies de 0,60m. ainsi que les positions des tranchées. Documents précieux pour les chercheurs de l'histoire du conflit. Une exposition dans la salle communale de Domjevin, précédée d'une conférence le 9 Novembre 2013 a permis à la population locale et des villages environnants de prendre acte des souvenirs de cette guerre mais aussi de découvrir le rôle éminent des petits trains Decauville dans les transports de vivres et de munitions des combattants sans oublier l'évacuation des blessés.
  • Ce précieux travail historique nous a valu de nouveaux contacts : Tel Mr. Richard TUPIN qui nous a proposé deux photos prises dans la zone Blémerey-Reillon avec vue sur des voies Decauville. Grand merci à ce connaisseur compétent. Souhaitons que cet exemple soit imité par d'autres collectionneurs historiens.
  • Un autre document de référence est la thèse de Véronique GOLOUBINOFF, chargée d'études documentaires ECPAD (Editions ECPAD 2011) sous le titre "Les petits trains de la grande guerre" qui nous retrace la voie de 0'60m. militaire en 1914-1918.  Parmi les nombreuses illustrations d'époque on y retrouve des prises de vues ferroviaires :
    • En forêt de Parroy, wagon citerne au poste de ravitaillement d'eau (1916)
    • en forêt de Mondon, montrant des soldats italiens posant une voie de 0,60m.(1918)
    • à Domjevin avec l'entrée de l'hôpital souterrain desservi par une voie de 0,60m.(1916)
    • de même qu'en forêt de Mondon l'exploitation des bois prêts à partir pour la scierie(1916)
    • ainsi qu'une carte accompagnant l'article Voie Etroite N°238 Juin-Juillet 2010 (déjà cité en (2))
  • Citons l'auteur: "La voie de 0,60m. connait son apogée au cours de la 1ère guerre mondiale avec, à la fin du conflit, 3.800 Km. de voies sur lesquels circulent 740 locomotives tractant plus de 600 wagons e diverse nature".
  • Longtemps oubliés de la "grande histoire" de la grande guerre, les petits trains de la grande guerre ont tenu un rôle important dans le déroulement des hostilités. Qu'ils soient en voie de 0,60 ou en voie métrique, les petits trains ont été mobilisés au service de la patrie. Si beaucoup de ces acteurs ferroviaires ont disparu, il nous faut signaler une renaissance dans le département de la Meuse en la "personne" de la locomotive "La Suzanne" qui va bientôt pouvoir circuler sur un petit parcours du Chemin de fer historique de la Voie Sacrée. Cette ligne a permis un approvisionnement du front au même titre que l'épisode connu "des taxis de la Marne" mais en y ajoutant en plus le transport des munitions, du ravitaillement en vivres et surtout le retour des blessés. Initialement cette voie ferrée d'1m. allait de Bar-le-Duc à Verdun. Grâce au travail des bénévoles de l'association elle va renaître de Bar-le-Duc à la ferme Saint Christophe (4,2 Km.). La Suzanne est une locomotive Corpet-Louvet de 1890, Type 031T, restaurée complétement, classée monument historique, et capable de circuler à pleine vapeur sur la voie nouvelle qui lui est réservée.


Nous souhaitons que ces quelques lignes en rapport avec les petits trains de la première guerre mondiale constituent un rappel historique entrant dans la mémoire des  événements de cette époque. Les soldats-cheminots des petits trains ont droit à un hommage respectueux: Ils ont accompli leur mission avec bravoure. Ils ne doivent pas être oubliés.

Jean SPAITE      Décembre 2013

Photo_14-18_01.jpg

Embranchement voie Decauville à Blémerey, ravitaillement d'une batterie.
Collection Richard TUPIN

Photo_14-18_02.jpg

Voie Decauville Blémerey-Reillon - Collection Richard TUPIN