Patois_Lorrain.gif

Quand on vous dit que l'on parle encore le patois lorrain chez nous, vous êtes étonné et pourtant c'est la réalité.

Il m'arrive très souvent de prendre la station "Radio Bleu-Sud Lorraine" fréquence FM 100.5, et j'apprécie les nouvelles régionales, la réalité en direct des conditions de circulation routière sous la forme "On fait la route ensemble" ainsi que la météo locale aux quatre coins de notre région. Le présentateur Maël LERNER qui a le pouvoir de communiquer sa bonne humeur nous donne le bulletin météo en émaillant son propos de mots de patois lorrain. Ainsi, dernièrement le temps étant à la pluie, il nous annonçait des "chaouées" (1) dans l'après midi ! N'avait-il pas utilisé le verbe "frâler" (2) pour un bâtiment qui s'était effondré !

Merci Maël LERNER, vous restituez avec malice des expressions régionales oubliées et trop souvent méprisées, mais qui donnent une coloration lorraine de bon ton à votre station radio.

Avis aux amoureux de la région lorraine, n'hésitez pas à vous brancher sur FM 100.5 , vous serez informé de ce qui se passe chez nous et vous aurez la surprise d'entendre aujourd'hui des mots du patois d'hier. De quoi vous amener le sourire pour une bonne journée.


(1) CHAOUEE (Châouée ou chahouée) N.F.→ Une forte averse de pluie. [Comme le fait remarquer Mr.Acquer dans son commentaire, cette expression provient sans doute de l'allemand "Schauer" qui signifie averse]

(2) FRALER (Frâler) Verbe → S'effondrer sous le poids d'une charge ou par suite d'un heurt avec un camion ou un tracteur, ou sous l'effet du temps (bâtiment écroulé).

Jean SPAITE Octobre 2013