Le samedi 28 et le dimanche 29 Mai, la salle polyvalente de Bénaménil et le gymnase du collége, tous deux proches de l'ancienne gare du LBB ont accueilli une conférence faite par Mr Marc GABRIEL et une exposition importante sur l'histoire de l'ancien chemin de fer de Lunéville à Blâmont et à Badonviller. A travers 85 posters de grande qualité comprenant des photographies, des plans et de nombreux commentaires, les visiteurs ont pu découvrir les gares, les locomotives Corpet-Louvet, les automotrices De Dion-Bouton qui ont fait partie de la vie des villages desservis. De 1911 à 1942 le petit train des vallées de la Vezouze et de la Blette a circulé sur les 30 Km 280 de Lunéville-Est à Blâmont et sur l'embranchement de 14 Km 165 desservant Badonviller à partir de la gare de bifurcation d'Herbéviller. En 1921, l'exploitation s'étend même au chemin de fer de Lunéville à Einville qui avait été ouvert en 1902.

Le service voyageurs du LBB a cessé le 1er Septembre 1942 suivit du service marchandises le 15 Septembre 1942 et la dépose de la ligne a eu lieu du 16 Septembre à fin Novembre 1942.

Les organisateurs de cette manifestation ont réunis de précieux vestiges ferroviaires : des boutons d'uniformes, des rails et tirefonds d'époque, des affiches horaires, et même un authentique poële à charbon qui chauffait les salles d'attente des gares. En ce temps-là on savait accueillir les voyageurs à l'abri de la pluie, du vent et chauffés en hiver. Quelle leçon pour nos temps  modernes !   Un artiste peintre de Bénaménil a présenté des tableaux de bonne facture offrant des aspects de la gare locale dans une ambiance vapeur.

Placé sous les auspices de la commune de Bénaménil, du Conseil Général de Meurthe et Moselle, de la Communauté de Communes du Lunévillois, du Collège Départemental René Gaillard de Bénaménil et du Crédit Agricole de Lorraine, ce "Centenaire du Tacot" suivant l'appellation familière des contemporains du LBB a draîné une foule énorme qui, pour certains, retrouvaient avec émotion des souvenirs connus, alors que pour d'autres parmi les plus jeunes, il s'agissait d'une révélation. Réflexion entendue : Quel dommage que ce petit train n'existe plus aujourd'hui...

Afin de faire mieux connaître le petit train LBB, les organisateurs de l'exposition envisagent un déplacement des tableaux dans plusieurs communes de la région qui ont déjà manifesté le désir d'accueillir cette rétrospective.

Expo_LBB_01.jpg

Expo_LBB_02.jpg

Expo_LBB_03.jpg

Expo_LBB_04.jpg

Expo_LBB_05.jpg

J.S Juin 2011

Pour en savoir plus et commander le livre de Marc Gabriel, vous pouvez visiter son site : NMG Editions