Le Jeudi 5 et le Vendredi 6 Mai 2011 ont vu l'entreprise VALENTIN de Lunéville opérer un rajeunissement du chemin de la Maxelle qui en avait bien besoin. Les travaux ont consisté à une mise en place d'un enrobé dense sur 138 mètres de long, d'une largeur de 3m80 et des bas côté en Trap de Raon l'Etape sur une largeur moyenne d'1m. Concrètement, le nouveau revêtement noir va au-delà du ponceau du ruisseau de la Source Claudine environ 45 m. en direction du Sud.
Chemin_Maxelle_Travaux.jpg

Le chemin de la Maxelle, qui a l'avantage de desservir 8 habitations en grande majorité récentes, a été le théâtre d'une manifestation de mauvaise humeur de la part des 3 propriétaires des maisons situées au sud du chemin, entre la fin du chantier d'enrobage et le remblai de l'ancien passage à niveau du Tacot. Depuis 1942, cet ancien vestige du chemin de fer LBB ne sert plus. On aurait pu, depuis longtemps, aplanir le profil en long du chemin routier en enlevant le remblai dont les excellents matériaux auraient trouvé une utilisation par ailleurs. Au fur et à mesure des constructions des maisons de ce chemin, on pouvait s'interroger sur une inaction concernant la suppression de cette butte devenue inutile.

Généreusement, Mr Sébastien R. a proposé à l'autorité communale d'aplanir gratuitement ce remblai en utilisant notamment les matériaux en recharge dans la partie sud du chemin, au-delà de l'ancien passage à niveau du Tacot, qui en a bien besoin. La réponse a été négative.
Chemin_Maxelle_Pancarte.jpg

Les 3 propriétaires évincés des bienfaits de la "route nouvelle", habitant le "chemin des exclus", ont mis en place un panneau de fin de village: FREMENIL barré.  Souhaitons que l'affaire n'en reste pas là, et que prochainement on réalise le prolongement de l'enrobé du chemin sur une cinquantaine de mètres après suppression de la butte. Et que la paix revienne dans ce quartier où habitent, ne l'oublions pas, des contribuables, gens de bonne volonté!...

A suivre.

J.S.   Mai 2011