Depuis longtemps déjà, le mauvais état de la toiture de l’église a été signalé; ce qui se traduit par des dégâts au plafond de la nef.

Une solution économique, en première étape, consistant en un nettoyage de la couverture tuile pour la débarrasser de ces mousses, avec éventuellement un remplacement de 10, 20 ou 30 éléments a été formulé, sans aucun écho.

EgliseFremenilArbre.jpg

La présence des mousses sur les tuiles est la conséquence de la proximité de trois arbres contre l’édifice. En effet, ces arbres émettent une production végétale qui se dépose sur la toiture engendrant un amas de mousses. Notons que les branchages arrivent à la hauteur des gouttières du bâtiment église.

La suppression de ces trois arbres permettrait :

  • de dégager l’environnement de l’édifice,
  • arrêtera la pollution de mousses sur l’édifice et particulièrement sa toiture,
  • facilitera l'accès des véhicules des entreprises funéraires.

Nous sommes pourtant favorable à la présence des arbres sur le territoire communal, mais absolument pas à proximité immédiate du bâtiment église avec les conséquences évoquées. Il y a d’autres emplacement à arboriser.

On peut envisager des arbres le long des routes. La commune voisine de Domjevin l’a réalisé depuis plus de dix ans sur les côtés de la route Domjevin-Blémerey D 163.

Et ces arbres pourraient être fruitiers: pommiers ou poiriers avec adjudication annuelle de la récolte.

Espérons en une solution de ce problème de toiture en mauvais état. Un exemple flagrant “ de cause à effet”... avec des suites préoccupantes.

L’église Saint Pierre aux liens de Fréménil qui abrite du mobilier classé “ Monument Historique “ mérite un sérieux entretien depuis plusieurs années. Notre devoir collectif est la sauvegarde impérative du patrimoine local.

Voir article “De Tout, un peu (Novembre 2018) du 2/12/2018” relatif à la toiture de l’église.

Jean SPAITE Juin 2019