Lors de la commission permanente du Conseil Régional le Vendredi 22 Mars 2019, le Président de la Région Grand-Est Jean ROTTNER a confirmé l’organisation d’un “Grenelle des mobilités”. Parmi les sujets abordés :

  • Les gares , que Jean Rottner veut “ réenchanter” alors que l’on assiste au projet de fermetures objets de polémiques, comme à Pagny sur Moselle. Le personnel en place étant au mieux remplacé par des distributeurs automatiques.
  • La fermeture des petites lignes qui pourtant irriguent les territoires ruraux; avec la solution d’ouverture à la concurrence.
  • L’évolution du TGV notamment avec le Sillon Lorrain dont Jean Rottner veut “lancer une réflexion”. Où l’on reparle de la gare de VANDIÈRES délaissée injustement dans l’oubli. Le Sillon Lorrain part de Luxembourg via Metz, Nancy, Epinal, et ensuite direction Sud.
  • La rénovation récente de la ligne Épinal-Belfort grâce aux investissements de 3,5 millions d'euros par la région Grand-Est et 8,5 millions d'euros par la région Bourgogne-Franche Comté apporte une réponse à cette liaison vers le Sud en permettant de rejoindre la gare TGV de Belfort-Montbéliard. La clientèle Lorraine aurait ainsi un accès à Lyon fort attendu par rapport à la situation de la décennie passée.

De son côté, David VALENCE vice-président de la Région en charge des transports évoque le problème de la ligne 14 Nancy-Merrey qui traverse l’Ouest vosgien en desservant les stations thermales de Vittel et Contrexéville sans oublier Mirecourt. L’activité de cette ligne est suspendue pour raison de sécurité depuis Décembre 2016 entre Pont St Vincent et Vittel pour cause d’une absence regrettable d’entretien des voies.

Cette ligne 14 Nancy-Merrey serait le “ laboratoire de toutes les possibilités” pour sa remise en service : Le montant des travaux de remise en état s'élèverait à 100 millions d'euros suivant l’estimation SNCF mais pourrait être ramené à 66 millions d'euros avec de nouvelles technologies. L’exploitation de la ligne rénovée pourrait revenir à d’autres acteurs ferroviaires comme TRANSDEV qui est une filiale de la Caisse de Dépôts et Consignations. Sa réouverture totale est espérée en 2022 (au plus tard 2025 ).

La ligne St Dié-Strasbourg après une période de travaux est rouverte à l’exploitation après un investissement de 15 millions d'euros de la Région Grand-Est.

Epinal-St Dié et Sarre Union - Sarreguemines sont en arrêt d’exploitation depuis le 22 Décembre 2018.

Rudyard KIPLING nous a laissé un message: CIVILISATION égale TRANSPORT.

Dans ce registre, le RAIL a un rôle important à jouer. Depuis plusieures décennies le transport ferroviaire a été particulièrement négligé alors qu’il apporte une solution sécuritaire, économe en énergie, écologique , relevant spécifiquement du GRENELLE DES MOBILITÉS.

Jean SPAITE Avril 2019