Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, février 4 2014

Le rail au service de l'OTAN (3ème partie - Compléments)

Nous avions signalé à nos amis internautes intéressés par l'histoire militaire, les transports et plus particulièrement les transports sur rails, la parution d'un dossier historique : "Le Rail au Service de l'OTAN" dans la belle revue VOIE ETROITE n° 248-Février-Mars 2012, et  n° 249- Avril-Mai 2012.

La même revue VOIE ETROITE dans son récent n° 260- Février-Mars 2014, fait paraître un complément (pages 33, 34, 35) à ce dossier initial.

On y trouvera des cartes et plans des Camps et Bases US en Lorraine :

  • Toul Croix de Metz -     Toul Enginering Dépôt - TED
  • Toul Rosières Air Base - TRAB
  • Nancy Forêt de Haye -    Nancy Ordnance Dépôt  - NOD
  • Nancy Ochey -            BA 133
  • Chambley Bussières -     Chambley Air Base     - CAB
  • Saint Baussant  -        Dépôt de carburant

On découvrira également des photographies d'engins ferroviaires ayant circulé sur les rails de l'OTAN. Tous les documents de ce nouveau dossier historique devraient satisfaire la curiosité des amoureux des trains. A tous, bonne lecture.

Vous pouvez commander cette revue au prix de 7,35 Euros franco l'unité à APPEVA, BP 70106- 80001 AMIENS Cédex 1


Jean Spaite - Février 2014

Maisons aujourd'hui disparues (1)

J'ai retrouvé une photographie de la maison de Madeleine BENOIT située à l'emplacement actuel de l'aire de jeux. Cette photographie a été prise en 1934. Sur le banc, devant la fenêtre du "poêle", on voit de gauche à droite :

  • Suzanne ADAM     (la maman de Annie Hanriat, née BENOIT)
  • Marie FLAVENOT   (soeur de Jean FLAVENOT et tante de Christian FLAVENOT)
  • Madeleine BENOIT (future soeur de la Visitation)

Maison_Benoit_Dessin.jpg

Nous devons être en été, car tous les volets sont fermés pour se protéger de la chaleur. Ces dames sont en toilettes et en chapeaux ; peut-être un dimanche d'été ? La photo retrouvée ne comporte que la partie gauche de la maison. Nous avons donc reconstitué la partie droite avec sa porte de grange et son linteau en pierre de gré en "anse de panier". Nous noterons que cette belle maison possédait un linteau de porte d'entrée avec inscriptions. Comme l'ensemble de l'immeuble, tout cela a disparu après la deuxième guerre mondiale. La maison voisine (à droite de la représentation) qui appartenait à Jean HENRY et présentait une façade symétrique, a subit le même sort. Elle devait, elle aussi, comporter un linteau de porte d'entrée ouvragé ainsi qu'une belle porte de grange. Nous sommes en face d'une architecture rurale typiquement lorraine. L'emplacement de ces deux maisons est maintenant converti en aire de jeux.

Maison_Benoit_02.jpg

La jeunesse, qui aujourd'hui évolue gaiement à cet endroit, sera curieuse et étonnée de découvrir cette reconstitution graphique d'une maison disparue.

Jean SPAITE - Janvier 2014